Crédit photo : @flolanni

Chers voyageuses, Chers voyageurs,

Ce mois ci nous sommes partit à la rencontre de Margaux et Mathieu, Vanlifers sur les routes de France. Depuis peu, il voyage à travers l’hexagone, à bord de leurs Van Volkswagen qu’ils ont surnommé “Sunny”. Passionnés de surf et fondateurs de “Having Fun” un blog pour aventuriers et projets engagés, Margaux et Mathieu se confient à Very Road Trip sur leurs aventures.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? 

Margaux et Mathieu, 25 ans, on est de Bayonne au Pays Basque. Un jeune et vieux couple en même temps… Nous sommes ensemble depuis l’âge de 13 ans. Margaux bosse en comptabilité et moi (Mathieu) je bosse dans la communication ! 

Tom et Sofia durant le SEARCH Projects

Crédit photo : @petibalt

On est totalement fan de votre van Volkswagen de 1974 surnommé « Sunny », parlez-nous de cette petite merveille !

Merci pour lui, il va être ravi ! C’est un combi Volkswagen, un T2 de 1974. C’est les modèles Riviera, on les reconnaît notamment à leur toit relevable qui se lève droit sur toute la longueur (contrairement aux Westfalia qui se lèvent soit sur le devant, soit sur l’arrière). C’est un combi de fabrication allemande qui a vécu ses premières années en Californie. Il a ensuite été importé en Angleterre. Son ex propriétaire “Timothy”, un anglais passionné d’anciennes l’a emmené avec lui quand il est venu s’installer dans le Sud Est de la France, Puis en 2017, on est devenu propriétaire de ce beau combi qu’on a nommé “Sunny” (pour son orange rayonnant qui nous rappel la couleur des sunset, qu’on aime tant). Il est maintenant dans le Sud Ouest, il s’y plait plutôt bien !

A-t-il toujours été votre moyen de locomotions en voyage ?

Oui depuis qu’on là c’est devenu notre moyen de locomotion principal pour voyager. Du moins, dès qu’on a un créneau pour partir, week end, jour férié ou vacances, c’est avec lui qu’on part 9 fois sur 10. C’est vraiment le mode de voyage qui nous attirait le plus ! 

Comment avez-vous réussi à dénicher ce van? Avez-vous des conseils pour les roadtrippers à la recherche d’un van ?

On a envoyé des centaines de mails en contactant des garages spécialisés dans les véhicules anciens et les van Volkswagen, des clubs de passionnés autour de chez nous. Mais aussi la classique, tous les sites d’annonces entre particuliers, type “Leboncoin”. C’est d’ailleurs sur ce site qu’on l’a trouvé. On avait mis des alertes, on était tout le temps dessus. On a vu l’annonce de Sunny passer, on a contacté le proprio, une demie heure après qu’il ait posté l’annonce. Et on était les premiers 😉

Pour trouver le véhicule de ses rêves, il faut tout donner et avoir un processus bien rodé, le notre ça a été : Définir son budget / Définir le modèle que l’on veut acheter / Quelle marque ? / Quelle modèle ? / Quelle motorisation ? / Quel équipement ? / Quel état ? / Combien de km ?

C’est bien d’avoir un modèle en tête et se focaliser dessus pour ne pas partir dans tous les sens !  Etudier le marché et voir les prix pratiqués pour voir comment se situer, éviter les occasions hors de prix et se méfier des annonces à des prix bradés (attention aux occasions à prix très bas, ça peut cacher de grosses galères derrière !) Affiner son budget en fonction des prix constatés et  démarcher à bloc ! Contactez un maximum de personnes avec une demande précise : le modèle que vous cherchez, les critères, votre budget. Contactez les professionnels : garages et spécialistes on sait jamais ! Être tout le temps sur les sites de petites annonces, sur “Leboncoin”, vous pouvez enregistrer vos recherches et vous faire des alertes. C’est top ! Dès qu’une annonce répond à vos critères, déplacez-vous. Vous verrez bien sur place si votre petite trouvaille en vaut la peine. Ça ne vous engage en rien. A force vous trouverez votre bonheur ! 

Tom et Sofia durant leur nomadic lifestyle

Quelles sont vos aventures du moment ?

En ce moment nos aventures sont un peu à l’arrêt… On prépare un beau projet de voyage, on en dira plus bientôt ! On est dans la phase préparation, itinéraire, administratif, mettre de l’argent de côté etc… (on passe presque tous par là, haha). Sinon, comme d’hab, on profite des vacances et des week-end pour prendre la route et faire quelques nuits dans Sunny par ci par là, mais aussi voir les copains et profiter de notre famille !

Au niveau de l’organisation de vos road trip, sont-ils totalement improvisés ou préparés à l’avance ?

On prépare un minimum oui. En général on fait l’itinéraire global avec des points clés avec des dates pour se repérer et respecter un peu le timing pour finir le trip dans les temps et pas être pressé et tout bacler à l’arrache pour rentrer. Mais on laisse une large place à l’impro ! C’est tout le but d’un roadtrip. Souvent les meilleures aventures ne sont pas planifiées. Globalement on a un rythme plutôt cool, on a un peu le rythme de Sunny en fait, haha. Disons que ça va avec. On traversera jamais un pays en une journée et ça nous intéresse pas.

Tom, champion de parapente durant le SEARCH Projects

Vos plus gros kiffs en voyage ?

Disons que sur la route il en faut peu pour être heureux ! Quand t’es en van déjà c’est trouver un beau spot nature, calme, pas grand monde et une belle vue pour regarder les étoiles (Margaux particulièrement kiffe ça !) Des coucher de soleil évidemment ! Des levers de soleil, c’est plus rare qu’on en face, mais qu’est-ce que c’est cool ! Des feux de camp. C’est le top ! Dès qu’on a des amis avec nous, un petit spot sympa, le soir le feu de camp s’invite souvent avec nous !

Après le kiff je pense que c’est tout simplement d’être sur la route. On prend souvent à tort la route comme une contrainte mais c’est justement là où le kiff devrait être.

On a vu que vous êtes passionnés de surf, comment vis-on sa passion lorsque l’on est sur la route ?

Quand on est sur la route, en général on est jamais loin de l’océan (et des vagues 😉 ). On garde toujours un oeil sur les prévisions annoncées pour voir s’il y a des sessions qui s’annoncent cool. Après le mieux ça reste d’aller voir. On longe la côte, dès qu’il y a un spot, on va se balader, s’il y a des vagues, on pose le van et go. A l’eauuuuu ! Moi je vais surfer, Margaux bronze (essaie de bronzer, plutôt ! hahaha). Après vu qu’on part sur des courtes durées pour l’instant, je n’ai jamais eu l’occasion de rester sur un spot une semaine et attendre les conditions parfaites. On fait notre trip, s’il y a des vagues tant mieux, s’il y en a pas je fais avec. Encore une fois, mes meilleures sessions sont celles qui n’étaient pas prévues. J’ai souvent été déçus par les spots les plus réputés (type Supertubos, Cascais, ou Ericeira au Portugal) et au contraire on a eu des belles sessions sur des spots à peine mentionnés sur les cartes !

Sofia et Jack en road trip en Europe

Vos plus beaux road trip en France ? S’il ne fallait n’en retenir qu’un et le conseiller à tout le monde, lequel choisiriez-vous ?

Vous nous tendez la perche là… au Pays Basque bien sur ! C’est un super terrain de jeu. Bien que les véhicules aménagés ne soient pas les bienvenus partout. Venez hors saison et venez profiter de cette belle région. Landes / Pays Basque / Pyrénées. Il y a vraiment de quoi faire. Parmi les immanquables pour le Pays Basque : la route de la corniche entre St Jean de Luz et Hendaye, Côté ville Biarritz, Bayonne, St Jean de Luz. Les villages typiques : Espelette, Ainhoa, Sare. En rando : La Rhune, les gorges de Kakuetta, la passerelle d’Holzarte, les 3 couronnes… Tu peux aussi passer côté espagnol et allé manger des tapas à Fontarrabie, St Sebastien ou Zarrautz. Te balader au Jaizkibel. Un poil plus loin tu pourras aussi découvrir Mundaka, Berme, Zumaia, le fameux San Juan de Gaztelugatxe…

Sofia et Jack en road trip en Europe

En bon français, on adore parler des choses plus négatives, vous avez déjà connu des mésaventures durant vos voyages ? Avez-vous des conseils pour en éviter certaines ?

Pour apprécier les choses il faut qu’il y ait du négatif. Quand tu voyages en van, souvent les galères que tu peux rencontrer c’est les soucis mécaniques ou avoir du mal à trouver un spot (cool) pour dormir. Pour la mécanique : tu trouveras toujours une solution, soit t’es bricoleur et tu t’en sors, soit tu trouves quelqu’un pour t’aider sur place, soit tu te fais remorquer et tu vas faire un tour au garage.

Quoi qu’il en soit, ça fait partie du jeu. Tu sais que quand t’es en van, ça peut arriver. Le petit conseil pour éviter que ce soit trop contraignant : parts avec des pièces de rechanges ! Ca te fera gagner de l’argent et du temps 😉 Pour la difficulté à trouver un bon spot, dis toi qu’on peut pas faire des spots de rêve tous les jours. On passe tous par des spots pas top : parking, parking de grandes surfaces, aires de camping-cars… C’est surtout quand tu t’approches des villes en fait que la question se pose.

D’ailleurs, quand on est proche d’une grande ville et qu’on veut la visiter, on va dans un camping. Tu laisses ton van en sécurité et tu peux vraiment profiter. Ca coûte plus cher mais ça évite les mauvaises surprises !

Parlez-nous de vos futurs projets, vos prochaines destinations ?

Comme on l’a évoqué précédemment, on bosse à bloc sur notre futur voyage, on attend un peu pour en parler 😉 En attendant, des petits road trip par ci par là pour patienter mais aussi souffler. Même 2, 3 jours, ça fait du bien d’être sur les routes ! Parfois même à 20 minutes de chez nous. Tant qu’on est dehors ça nous libère. On aime tellement passer du temps dans Sunny, c’est fou !

Vous êtes les fondateurs d’un blog lifestyle sur le surf et le voyage, parlez-nous un peu de cette aventure ?

Bien vu ! On a effectivement lancé “having fun” il y a 4 ans. C’est le “blog des aventuriers et projets engagés”. L’idée est simple : mettre en avant des projets éco-responsables pour sensibiliser les amoureux de la nature à protéger leur terrain de jeu. A la base, on parlait plus de projets locaux, dans le Sud Ouest, puis on s’est élargie. Et ça fait que depuis un an qu’on se focalise vraiment sur les projets eco friendly. Peut être parce qu’on a eu une prise de conscience personnelle et que ça devient urgent de s’y intéresser et d’agir. Il y a plein de projets engagés qui se développent, c’est cool de pouvoir en parler et de les mettre en avant ! On bosse sur une nouvelle version du site d’ailleurs, on vous invites à suivre ça de près, ça risque d’être très cool ! (rejoignez-nous sur Instagram par exemple) On vient aussi de lancer la “no plastic letter”, la première newsletter qui combat le plastique. On y donne des astuces pour réduire sa consommation de plastique simplement et on y présente des supers projets qui s’engagent contre le plastique ! 

Sofia tente d'attirer une communauté féminine

Question philosophique, comment définiriez-vous l’esprit road trip ?

Aimer l’aventure, aimer partager, aimer découvrir. Le risque du roadtrip c’est d’aller d’un point A à un point B sans profiter de ce qu’il y a entre. Laissez place à l’improvisation, prenez le temps, arrêtez vous et savourez ! Un road trip c’est apprécier de se perdre.

La qualité de vos photos sur Instagram est incroyable ! Du coup, pour les amateurs de photos on a une dernière question, quels matériels utilisez-vous ?

Oula, nous voilà flattés ! Nos photos sont pour la plupart prises avec notre appareil photo reflex (un canon 80d), on a les objectifs de base dessus : le 18-135mm et le 40mm 1.8. On prend aussi bien sur quelques photos avec nos smartphones, surtout pour les stories. On pense faire évoluer notre matériel et passer sur un appareil plein format avec des meilleurs objectifs. Mais ça demande un investissement ! Au delà de la photo, on commence à se mettre à la vidéo, il y a des trucs cool qui vont sortir avant l’été 😉

On est en tout cas ravis d’avoir répondu à vos questions, merci pour cet interview très cool ! Bonne route à vous et à la communauté Very Road Trip !

Suivez leurs aventures sur Instagram

Abonnez-vous à la « No Plastic Letter »